21 juin 2024

Jean-Marie Bouchet : La tête et les jambes !

Jean-Marie Bouchet: la tèsto e li cambo*

En septembre 1965, un saut mesuré à 15m33 permettait à Jean-Marie Bouchet d’être sélectionné en équipe de France par le directeur Ronert Bobin, pour participer à France/URSS, le 2 octobre de la même année, à Colombes.
 
Notre champion eyraguais, aussi joueur de foot à l’Olympique eyraguais, porta donc le maillot tricolore aux côtés d’autres grands noms de l’athlétisme français qu’étaient Michel Jazy (1er au 1500m en 1962 et en 1966 au 5000m), Bernard, Jocelyn Delecour (1er en 1966 au relais 4 x 100 m à Budapest), et Roger Bambuck (seul français recordman duu monde du 100m). Il obtiendra une honorable 4ème place !
Tout prédestinait Jean-Marie Bouchet à prendre de la hauteur.
 
Sa taille pour commencer, son sport de prédilection, le triple-saut en longueur pour continuer, et pour finir sa passion pour l’aéronautique qui fera de lui un ingénieur en la matière.
 
Notre Eyraguais comptait parmi les meilleurs spécialistes de l’époque, pour l’usage et le développement des matériaux de haute technologie tels que le kevlar (fibre de haute résistance utilisé pour les gilets pare-balles, les doublures de freins, le renforcement des coques de bateau, l’aviation...).
 
Chef de département chez Dassault Aviation, il fait partie de l’équipe d’ingénieurs qui est à l’origine de la voilure du célèbre avion de combat «Le Rafale», excusez du peu !
 
En cette année où le sport occupe une place majeure, un éclairage s’imposait pour mettre à l’honneur la hauteur de MONSIEUR Jean-Marie Bouchet !
 
*traduction en provençal: association Li Vihado

Aucun commentaire:

Fête Eirago Belge : Toujours un succès !

  Les évènements organisés par le COF sont l'assurance d'une fête réussie ! Et pour la fête Eirago belge, toute l'équipe se met ...