05 septembre 2023

Le chardon cardère : Toute une histoire !

Lou cardoun-bastard: tout un istòri *

 

 Parce que nous sommes loin de tout savoir sur l’histoire du village, les blogueurs partagent avec vous les connaissances qu’ils en ont, qu’elles leurs soient transmises où qu’elles soient le fruit de recherches…

Merci encore au défunt René TROUILLET, qui, en 2010 partageait avec vous ces informations sur l'histoire du chardon cardère sur notre commune.

« Les fabriques de chardons sur Eyragues en 1925:
 
Il y en avait trois:

–  Une sur l’emplacement de la Bastide  (Établissement de M. Auguste Fouquet, puis Fouquet-Conil en 1930).
– Une dans la Grand Rue (qui disparaît en 1940)
– Une au niveau de l’actuel n° 13 de l’avenue Gabriel PERI (Remise d’expédition où on calibrait puis emballait les chardons pour l'entreprise vauclusienne "Fabrique")

Les patrons achetaient le chardon cardère qui était abondamment cultivé en Provence à l’époque et l’expédiaient à des usines de textile.
 
Ce chardon servait à carder la laine (ou le drap de laine) utilisée pour la confection de vêtements de luxe.
Au début du XIXème, Eyragues était un important centre de cardage (le 2ème après celui de Saint-Rémy).  
La campagne eyraguaise en regorge d'ailleurs toujours et ce chardon qui est employé pour orner chaque année les charrettes et croix de St Eloi.
 
*titre traduit par Li Vihado


Aucun commentaire:

Fête Eirago Belge : Toujours un succès !

  Les évènements organisés par le COF sont l'assurance d'une fête réussie ! Et pour la fête Eirago belge, toute l'équipe se met ...