13 décembre 2016

Zoom sur le parc des Poètes, le 15 janvier sur Vaqui


http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/emissions/vaqui

Le dimanche 15 janvier à 10h40, l'émission "Vaqui" (France 3), qui traite de la langue et de la culture provençale, mettra à l'honneur le parc des Poètes à Eyragues.

L'hommage rendu en ce lieu aux félibres, par leurs représentations sculptées, y sera dévoilé aux téléspectateurs et aux Eyraguais qui n'ont pas encore foulé cet espace qui leur est dédié.

Les associations du village sensibilisées par la culture provençale (Li Vihado, Témoignage & Patrimoine), tiendront une place d'honneur dans ce reportage d'une demi heure qui sera diffusé le jour de la fête nationale eyraguaise, la Saint-Bonet.

Frédéric SOULIÉ a ainsi rencontré Martine Pancin, présidente de l'association Li Vihado et Madeleine Grosfils, de Témoignage et Patrimoine, qui lui a ouvert les portes du musée.

Une statue de Frédéric Mistral et des bustes de Joseph Roumanille, Théodore Aubanel, Jean Brunet, Paul Giéra, Anselme Mathieu et Alphonse Tavan accueillent maintenant les visiteurs dans l'allée principale du parc qui mène à la Bastide. (qui abrite le musée et une salle de réunion).

Arrivée de la statue de Frédéric Mistral. Marc Troussel, 1er adjoint au Maire complémente le travail des services techniques

Mise en place du buste de Joseph Roumanille par Nicolas BACHELARD, Rémy RASCLAS et Thomas BRUN

Frédéric MISTRAL

Statue de Frédéric Mistral, entourée de Marc Troussel, 1er adjoint au maire (à gauche), de Max Gilles, maire d'Eyragues et Christiane Mistral, adjointe à la culture (à droite)

Fervent défenseur de la culture provençale, Mario Nieto est honoré de participer à la mise en place de la statue de Frédéric Mistral.

Mise en place du buste de Théodore Aubanel par Thomas Brun et Nicolas Bachelard
Inauguration des halles couvertes et du marché de Noël le samedi 10 décembre, en présence de nombreux élus
Présentation des statues des 7 félibres, réalisées par le toulousain Sébastien Langloÿs (ici, à gauche de Max Gilles)
Une des stèles réalisée par le sculpteur Christophe Polizzano (Noves)